vendredi 17 octobre 2014

Conte : L'ane au fond du puits ...


Je ne suis pas adepte de ce genre de message "tout fait", qu'on s'envoie par messagerie électronique, car bien souvent, on en reçoit tellement, que ça finit par nous lasser ... et que cela ne signifie plus rien ... Mais j'ai reçu cette histoire d'un collègue, alors que j'étais en maladie, et cela m'a profondément touchée qu'il pense à moi alors que je n'étais pas là ... et que cette histoire lui fasse penser à moi, à ce que je peux traverser parfois ... Il sait que j'ai beaucoup de difficultés à vivre sans "famille" - et il a surement vu en moi une petite fille perdue à protéger ...




L'âne au fond du puits.

Un jour, l'âne d'un fermier est tombé dans un puits. L'animal gémissait pitoyablement pendant des heures, et le fermier se demandait quoi faire. Finalement, il a décidé que l'animal était vieux et que le puits devait disparaître de toute façon, ce n'était pas rentable pour lui de récupérer l'âne.

Il a invité tous ses voisins à venir et à l'aider. Ils ont tous saisi une pelle et ont commencé à enterrer l'âne dans le puits. Au début, l'âne a réalisé ce qui se produisait et se mit à crier terriblement. Puis à la stupéfaction de chacun, il s'est tu. Quelques pelletées plus tard, le fermier a finalement regardé dans le fond du puits et a été étonné de ce qu'il a vu.

Avec chaque pelletée de terre qui tombait sur lui, l'âne faisait quelque chose de stupéfiant : Il se secouait pour enlever la terre de son dos et montait dessus. Pendant que les voisins du fermier continuaient à pelleter sur l'animal, il se secouait, se secouait et montait dessus. Bientôt, chacun a été stupéfié que l'âne soit hors du puits ..... l'âne se mit à trotter !

La vie va essayer de t'engloutir de toutes sortes d'ordures. Le truc pour se sortir du trou est de se secouer pour avancer... Chacun de tes ennuis est une pierre qui permet de progresser. Nous pouvons sortir des puits les plus profonds en n'arrêtant jamais. Il ne faut jamais abandonner! Secoue-toi et fonce!


Rappelle-toi, les cinq règles simples ! À ne jamais oublier, surtout dans les moments les plus sombres.

Pour être heureux / heureuse :
 Libère ton coeur de la haine.
 Libère ton esprit des inquiétudes.
Vis simplement.
 Donne plus.
 Attends moins.

- Pas cool quand t po là ;) MdG -
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 15 octobre 2014

Photos du Mois - Octobre 2014 #21

Chaque 15 du mois à midi,  tous les blogueurs qui participent à la photo du mois postent une photo sur un thème donné.  Cette fois ci, c'est au tour de La Fille de l'air de nous donner le sujet de ce mois



e thème du mois d'Octobre : Prendre l'air

Je ne sais pas le nombre de fois ou cette phrase / cette chanson  a fait l'objet d'un article sur ce blog ... plusieurs, j'en suis certaine, car quand je perds pieds, je veux retourner à la Mer - je veux respirer l'iode, me rapprocher de lui qui aimait tant cet univers ...

"Je voudrai partir jusqu'à la mer , 
allongée sur le sable reprendre un peu l'air

[Guillaume Grand - Toi Et Moi]


Pavé aléatoire: Nicky, Aude, Gilsoub, Céline in Paris, Gizeh, Ava, Xoliv', Dame Skarlette, Loulou, Agrippine, Rythme Indigo, Renepaulhenry, Louisianne, Maria Graphia, Isa ToutSimplement, Arwen, Brindille, magda627, Cara, Tataflo, Angélique, Agathe, La Dum, Mimireliton, Yvette la Chouette, Annick, KK-huète En Bretannie, Cécile Atch'oum, Pilisi, Bestofava, Alban, Calamonique, La Flaneuse, Laurie, Krn, Autour de Cia, princesse Emalia, Marie, Eva INside-EXpat, Sylvie, Morgane Byloos Photography, Julia, Marmotte, Champagne, Milla la galerie, Photo Tuto, Chat bleu, Isaquarel, Les Filles du Web, Sandrine, E, Fanfan Raccoon, Alice Wonderland, Christophe, Tambour Major, CetO, Eurydice, Frédéric, Nanouk, Homeos-tasie, Elsa, A'icha, Josiane, Cricriyom from Paris, DelphineF, Vanilla, Laurent Nicolas, Salon de Thé, Estelle, Akaieric, Thalie, Memories from anywhere, El Padawan, Kenza, Lavandine83, Testinaute, La Fille de l'Air, François le Niçois, Tuxana, MauriceMonAmour, Destination Montréal, Zaza, Lyonelk, Agnès, Cocazzz, Blogoth67, Blue Edel, Les bonheurs d'Anne & Alex, Galinette, Giselle 43, Lau* des montagnes, BiGBuGS, Chloé, Mamysoren, MissCarole, Guillaume, Anne, Crearine, Philae, Laulinea, Pixeline, Alexinparis, Mahlyn, La Nantaise à Paris, Sephiraph, Lavandine
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 13 octobre 2014

Soi




N’avoir juste qu’une seconde
A soi même si la terre gronde
   

 La seule chose vraiment qui compte
C’est soi

 [Saule - Rien que pour soi]


J'ai appliqué pendant quelques jours cette résolution ... prendre du temps pour moi, pour me reposer, pour mes photos ... et ça m'a fait un bien fou, d'être seule, d'écouter de la musique, de me ressourcer - tranquillement à la maison. J'avais besoin d'une pause ... pour affronter mon quotidien. 




Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 10 octobre 2014

"You Should Know Where I'm Coming From"





What if I said I'd break your heart?
What if I said I have problems that made me, me?
What if I knew I would just rip your mind apart
Would you let me out?

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 8 octobre 2014

Conte : La tristesse et la furie ...


Célia, notre maitre de stage à la maison de la Famille nous a permis de nous poser, un moment ... pour réfléchir ... Elle nous a raconté des contes pour nous permettre de voir plus loin et nous remettre en question ... dans notre futur travail de médiateur... Mais ce conte sur la tristesse et la furie doit être lu et entendu de tous, afin de comprendre autrui...mais aussi de se comprendre soi même ...


Est-ce vraiment de la colère que je ressens ? 
Ou est ce que c'est la tristesse qui m’envahit ?




" Dans un royaume enchanté où les hommes n’ont jamais accès, à moins qu’ils ne s’y promènent éternellement sans s’en rendre compte… Dans un royaume magique où les choses non tangibles deviennent concrètes… il était une fois… un lac merveilleux. C’était un lac d’eau cristalline et pure, où nageaient des poissons de toutes les couleurs existantes et où toutes les tonalités du vert se reflétaient en permanence… De ce lac magique et transparent s’approchèrent la tristesse et la furie pour s’y baigner en se tenant compagnie. Toutes deux ôtèrent leurs vêtements et, nues toutes deux, entrèrent dans le lac. La furie, pressée (comme l’est toujours la furie), impatiente – sans savoir pourquoi –, se baigna rapidement et, plus rapidement encore, sortit de l’eau… Mais la furie est aveugle ou, du moins, elle ne distingue pas clairement la réalité. Aussi, nue et pressée, elle enfila, en sortant, le premier vêtement qui lui tomba sous la main… Et voilà que ce vêtement n’était pas le sien, mais celui de la tristesse… Ainsi vêtue de tristesse, la furie s’en alla. Très calme, très sereine, disposée, comme toujours, à rester à l’endroit où elle se trouvait, la tristesse termina son bain et, sans aucune hâte ou plutôt, n’ayant pas conscience du temps qui passait, avec paresse, lentement, elle sortit du lac. Sur la rive, elle découvrit que ses vêtements n’étaient plus là. Comme nous le savons tous, s’il y a quelque chose que la tristesse déteste, c’est de rester à nu. Aussi se couvrit-elle du seul vêtement qui se trouvait près du lac : celui de la furie.


On raconte que, depuis, il est fréquent que l’on rencontre la furie, aveugle, cruelle, terrible, furibonde. Mais si on prend le temps de bien regarder, on découvre que cette furie que l’on voit n’est qu’un déguisement, et que derrière le déguisement de la furie, en réalité…. se cache la tristesse."

[Jorge Bucay]
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 6 octobre 2014

Les Feux d'Artifice


 
"On allait aux feux d'artifice
Voir ces étoiles de pas longtemps
Qui naissent, qui brillent et puis qui glissent
En retombant vers l'océan
Et ça fait des étoiles de mer
Ça met dans les yeux des enfants
Des constellations éphémères
Et on s'en souvient quand on est grand"

 [Les feux d'artifice - Calogero]



- Parce que tu manques à ma vie -

 Les feux d'artifice ... moi, ça me rappelle forcément la mer - et notre Envie d'assister à chacun d'eux... ça me rappelle surtout la fois où on est allé les voir avec Papa - et que tu étais persuadé d'avoir vu des "spermatogoides" dans le ciel ... 

Et puis je me souviens de notre naïveté, de nos jeux d'enfants, de nos nombreuses balades à vélo, sur la digue, pour aller chez mamy ... jamais on aurait imaginé ce qui allait nous arriver... 

On arrive à se détester comme on s'Aime - mais tu me manques Jo. Tu es mon Sang. Prends soin de toi et sache que malgré tout ce qui s'est passé, tout ce qui se passera encore entre nous, 

Je t'aime p'tit frère.

 
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 3 octobre 2014

Coeur Battant



I got this need for you forming in my beating heart
I knew the meaning right away, we only yesterday
were worlds apart

[Warm Water - Banks]

Encore une découverte ... même chanteuse - même monde et cette voix qui résonne alors que je trie les photos du mariage ... un beau moment - et cette voix m'entraine, dans un monde à part - dans ce monde de douceurs que j'essaie de faire transparaitre dans mes photos ...



Narcisse - moi ? - Jamais

Rendez-vous sur Hellocoton !